Qu’est ce que le projet “Sentinelle” ?

Depuis plusieurs années, la communauté scientifique a constaté que la diminution du lien entre les Hommes et la Nature est une des causes de la crise environnementale que nous connaissons aujourd’hui.

Le projet Sentinelle vise en premier lieu les élèves de primaire. L’objectif est de les reconnecter à l’environnement en leur proposant de suivire la nidification des oiseaux de leur école. L’enjeu principal est ainsi de les rendre acteurs pour la protection de la biodiversité à travers trois objectifs scientifiques et méthodologiques :

Le projet Sentinelle : un projet pédagogique en classe

Sensibiliser et éduquer à l’environnement à travers la participation à un projet de sciences participatives. Les élèves vont récolter des données à forte valeur scientifique. Ces informations vont alimenter une base de données qui sera ensuite valorisée par des chercheurs. En plus de positionner les participants dans une démarche scientifique, le projet les implique directement dans l’étude de la biodiversité et sa préservation.

Database

Améliorer les connaissances dans les domaines des sciences naturelles et technologiques. Le projet vise à familiariser les élèves à la recherche scientifique tout en donnant le goût des sciences naturelles et technologiques. Durant la période de nidification, les élèves vont pouvoir observer et photographier le contenu du nichoir. Ces observations devront être encodées sur une plateforme dédiée, accessible depuis le site de l’association. Elles seront automatiquement transmise à nos chercheurs à l’université.

Le projet Sentinelle : un réseau d'observation

Mettre en place un réseau d’observation de la biodiversité. Les oiseaux sont un très bon indicateur de biodiversité car ils témoignent de l’état général de notre environnement. En analysant les données récoltées, les chercheurs pourront ainsi évaluer l’influence de différents facteurs sur les cycles de nidification.

Que vont pouvoir observer les participants ?

Le nichoir – en béton de bois – est écologique et durable et comporte une ouverture frontale. Ce système facilite l’observation sans déranger ses occupants. Il va donc permettre d’effectuer en toute sécurité différentes observations et de répondre à diverses interrogations.

Quelle espèce s’est installée dans le nichoir? Combien d’oeufs a t’elle pondue? A quelle période de l’année? Combien d’oeufs ont éclos et combien d’oisillons ont pris leur envol?

Un des objectifs est notamment de savoir si les cycles de nidification sont influencés par des facteurs externes tels que des facteurs géographiques (lieu d’implantation du nichoir, paysage environnant…), climatiques (météo annuelle) ou humains (pollution, extension des surfaces cultivées…). Ces connaissances sont ainsi essentielles pour évaluer les impacts des changements globaux sur la santé des populations d’oiseaux. Elles doivent également permettre de mesurer leurs capacités d’adaptation, notamment au changement climatique.

Qui Peut Participer Au Projet Sentinelle ?

A travers ce projet, qui combine parfaitement les sciences naturelles, technologiques et participatives, tout le monde peut devenir une sentinelle de nature et être acteur pour la protection de la biodiversité !

Tout le monde peut participer au projet Sentinelle

Vous êtes instituteur.trice et vous souhaitez que vos élèves participent au projet Sentinelle ? Vous pouvez dès à présent nous contacter afin de discuter ensemble des aspects méthodologiques et techniques du projet. A noter que ce projet est généralement mis en place dans des classes à partir du CE2 jusqu’au CM2.

Vous êtes un particulier et vous portez un intérêt à l’observation des oiseaux communs ? Pas de panique, le projet Sentinelle reste un projet de sciences participatives, aussi appelées sciences citoyennes. De fait, il permet à tout le monde de prendre part aux activités de la recherche scientifique. Vous pouvez donc dès à présent prendre contact avec nous et participer au projet !

Allé en haut